Quelle formation pour devenir couvreur ?

Il vous est possible de devenir couvreur à votre compte, sans le bac après la 3ème, ou après le bac, avec ou sans diplôme et une reconversion à 30 ans ou à 40 ans.

Le statut est également libre, vous pouvez être auto entrepreneur couvreur, salarié ou en société.

Devenir couvreur sans diplôme

Si vous pouvez justifier d'une expérience professionnelle de 3 années dans l'Union Européenne, vous pouvez demander à la Chambre des Métiers et de l'artisanat une attestation de reconnaissance de qualification professionnelle.

Cette reconnaissance de qualification professionnelle vous permet d'exercer le métier de couvreur.

Le diplôme n'est donc pas obligatoire pour exercer le métier de couvreur mais il est utile pour être bien formé et trouver des chantiers.

Les diplômes du couvreur

Vous pouvez devenir couvreur après avoir suivi des études dans le bâtiment, une formation qualifiante ou une formation à distance.

Voici où se former pour devenir couvreur :  

  • avec un CAP couvreur ou étancheur du BTP ;
  • CAP couvreur
  • CAP étancheur du BTP et des TP
  • MC (mention complémentaire) en zinguerie
  • CTM poêlier-atrier
  • CTM zingueur
  • grâce à un bac professionnel étancheur ou couvreur ou bac professionnel intervention sur le patrimoine bâti ;
  • Bac pro intervention sur le patrimoine bâti option couverture
  • BP (brevet professionnel) étanchéitié du bâtiment et des travaux publics
  • BP de couvreur
  • BM métiers de la piscine
  • à l’aide d’un BTS charpente couverture ou enveloppe du bâtiment.
  • BTS SCBH - systèmes constructifs bois et habitat
  • BTS enveloppe du bâtiment : conception et réalisation
  • BTS bâtiment
  • A noter, l'existence de CQP pour se professionnaliser :
  • CQP d'ouvrier professionnel couvreur chaumier, 
  • CQP technicien d'étude et de chantier en couverture.


Que fait un couvreur ?


Le couvreur travaille après le charpentier et est chargé de recouvrir la charpente du bâtiment. Il est donc amené à travailler les tuiles, les ardoises, l’aluminium, le zinc ou le béton. Il doit également sceller ces matériaux sur la toiture à l’aide de soudure, de plâtre, de ciment, de sable et de chaux. Il permet, entre autre, de garantir l’étanchéité de la toiture. De plus, il est chargé de poser les gouttières d’évacuation des eaux de pluie.

Travaillant en altitude, le couvreur doit avant tout assurer sa sécurité. Avant de commencer son chantier, il doit donc poser des échafaudages

Le salaire d’un couvreur

Le salaire d'un couvreur est variable. Il dépend de la qualification, de la géographie, des compétences et de l'ancienneté dans la branche. Voici les salaires moyens du couvreur constatés en province :

Couvreur indépendant Entre 1 800 € et 4000 € par mois, parfois plus

Taux horaire couvreur à son compte (auto entrepreneur ou société) : Entre 35 € et 56 €

couvreur zingueur salarié 1 500 € brut par mois en début de carrière, 1 700 € en milieu et fin de carrière

Evolutions de carrière

Le couvreur peut se spécialiser dans un matériau : ardoisier, zingueur (couvertures en zinc et autres matériaux tels que le cuivre ou le plomb), tuilier, couvreur spécialiste en monuments (clochers, dômes).

Il peut également devenir plombier zingueur, revêtisseur-étanchéiste voire installateur de panneaux solaires.

Avec de l’expérience et une formation complémentaire (BP, BM, BTS), il peut devenir chef couvreur et diriger un ou plusieurs chantiers ou encore technicien de chantier en couverture-zinguerie.

Il peut aussi se mettre à son compte comme artisan en créant sa propre entreprise.

Les assurances du couvreur

La responsabilité civile professionnelle du couvreur (responsale du chantier) : quasiment obligatoire

Tout d’abord, le couvreur doit souscrire une responsabilité civile professionnelle. Même si ce n’est pas une obligation, le fait de ne pas disposer de cette couverture constitue un gros risque pour l’entreprise. Si un problème non couvert occasionne des difficultés financières, le chef d’entreprise pourrait être tenu pour responsable car il aurait dû souscrire une assurance responsabilité civile. L'assurance responsabilité civile professionnelle ou RC pro permet de couvrir votre entreprise en cas de dommage causé à autrui. Il peut s'agir d'un dommage corporel, matériel ou immatériel. Il est conseillé de souscrire à une assurance RC pro pour pouvoir dédommager les éventuelles victimes à qui vous, vos locaux ou vos salariés auraient pu porter préjudice. 

e couvreur indépendant doit s’assurer de bénéficier d’une bonne couverture sociale, tant en terme de couverture accident du travail et maladie professionnelle que de retraite complémentaire.

Garantie décennale couvreur : Obligatoire

Ne tardez pas pour souscrire, car le tarif augmentera si vous avez exercé sans assurance. L'assurance décennale permet de couvrir pendant une durée de 10 tout dommage qui peut rendre une construction impropre à sa finalité - par exemple inhabitable - ou qui puisse affecter sa solidité (fissures, etc.). Elle est obligatoire pour les professionnels du bâtiment.  A partir de 900 € / an

Mutuelle d'entreprise Obligatoire

La mutuelle d'entreprise est obligatoire à partir du premier salarié. Comparez les contrats pour trouver la meilleure offre. À partir de 25 € / mois

Mutuelle couvreur Facultative

Comparez les contrats pour trouver les meilleurs remboursements sur vos besoins (dentaire, optique, soins hospitaliers ou consultations) ( À partir de 38 € / mois

Auto pro Obligatoire

Vous pouvez utiliser votre assurance personnelle si vous déclarez à votre assureur l'usage professionnel de ce dernier ( 50 € / mois  )

Prévoyance d'entreprise Obligatoire pour certaines conventions collectives

La convention collective de votre société définit si la prévoyance est obligatoire et les seuils obligatoires de prestation à fournir à vos salariés (20 € / mois )

Prévoyance couvreur : Facultative

Grâce au contrat loi Madelin, vous pouvez bénéficier d'avantages fiscaux   (27 € / mois )

Multirisque professionnelle Facultative

L'assurance multirisque permet de protéger une entreprise des difficultés financières qui peuvent résulter d'un accident, d'un sinistre ou d'une erreur professionnelle. Elle permet notamment de couvrir le risque incendie, les dégâts des eaux, les catastrophes naturelles ou encore le vol. Pour les artisans du BTP, un contrat d'assurance multirisque peut inclure une garantie décennale ainsi qu'une assurance RC pro. C'est la garantie indispensable si vous louez un local et si vous avez du matériel que vous désirez couvrir. A partir de 200 € / an

Rencontrez un courtier en assurance professionnelles avant de vous mettre à votre compte

Quelles sont les démarches pour devenir couvreur ?

Le statut juridique de l’entreprise couverture – toiture

S'agissant d'une activité artisanale, votre Centre de Formalités des Entreprises (CFE) sera la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

Avant de créer votre société, vous devez décider du statut juridique à adopter. En effet, vous pouvez vous exercer comme auto entrepreneur couvreur ou en société.

Le statut d'auto entrepreneur est souple, rapide à mettre en place et il bénéficie d'une fiscalité allégée. C'est la forme idéale si vous voulez démarrer votre activité seul et que vous voulez maitriser vos couts de structure.

Le statut d'entreprise (EIRL, EURL) et de société (SAS ou SASU) ne bénéficie pas de ces formalités allégées mais permet de protéger votre patrimoine personnel.

N oubliez pas les assurances 

Votre code NAF / APE vous sera automatiquement attribué une fois votre société créée. Le code principal des est le 4391B.

En savoir plus

FFB - Fédération française du bâtiment 

CAPEB - Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment 

Observatoire des métiers du bâtiment

FFB - Fédération française du batiment

Choisir l'artisanat

UNCP - Union nationale couverture plomberie

GCCP - Génie climatique couverture plomberie

CCCA - BTP

Les compagnons du devoir

Fédération compagnonnique Ile de France

Merci à Coover et Cidj

Nous sommes une Entreprise de Couverture sur Nantes, des artisans et ouvriers qualifiés et compétents pour vous accompagner dans tous vos travaux d'étanchéité de toiture, de zinguerie, de charpente, la pose de fenêtres de toit VELUX® à Nantes etc. Nous sommes disponibles pour vous établir un Devis Gratuit et détaillés dans les plus brefs délais.

Zones d'intervention :

Basse-Goulaine, Bouaye, Bouguenais, Carquefou, La Chapelle-sur-Erdre, Couëron, La Montagne, Orvault, Le Pellerin, Rezé, Saint-Aignan-Grandlieu, Saint-Herblain, Saint-Jean-de-Boiseau, Saint-Sébastien-sur-Loire, Sainte-Luce-sur-Loire, Sautron, Les Sorinières, Thouaré-sur-Loire, Vertou

Heures ouverture : Lundi - Vendredi 8H-17H

- Couvreur Nantes
- Artisan Couvreur Nantes
- Couvreur Zingueur Nantes
- Toiture Nantes
- Rénovation Toiture Nantes
- Etancheite Toiture Nantes
- Charpente Nantes
- Charpentier Nantes
- Traitement de Charpente Nantes
- Zingueur Nantes
- Zinguerie Nantes
- Artisan Zingueur Nantes
- Toit Terrasse Nantes
- Toiture Terrasse Nantes
- Toit Plat Nantes
- Etancheite Toiture Nantes
- Pose Velux Nantes

 

1 Map

Tél 02 72 24 54 37

https://goo.gl/maps/eGSAny8p6FgxF6V79

© Copyright Nantes Couvreur